Catégories

Tags

Revue VINYL georges chelon jean ferrat Léo FERRE Serge REGGIANI Julos BEAUCARNE marcel amont graeme allwright Francesca Solleville Hugues AUFRAY Georges Brassens Georges MOUSTAKI JEAN SABLON www.jeansablon.com Morice BENIN Jean Guidoni Leonard COHEN Marc ROBINE Anne Sylvestre Jean Vasca François BÉRANGER Pierre Louki Gilbert Laffaille Juliette GRECO Bernard DIMEY Leny Escudero Yves DUTEIL Henri TACHAN allain leprest Mouloudji Félix LECLERC Guy BÉART Art et Chansons Téléchargement pdf REVUE VINYL Tom PAXTON Catherine SAUVAGE Romain Didier Francis LEMARQUE Michel VIVOUX Lucid BEAUSONGE Monique MORELLI helene martin Vinyl site officiel Bernard LAVILLIERS Cora VAUCAIRE Bernard ASCAL Jehan JONAS les freres jacques Jean-Roger CAUSSIMON Pierre VASSILIU Nicole CROISILLE Serge GAINSBOURG Michèle BERNARD Michel BÜHLER Jack TREESE Jacques Yvart Jacques DOUAI Marc OGERET Isabelle AUBRET Marie Paule BELLE Gérard LENORMAN CHANSON PLUS BIFLUORÉE Jacques Bertin Anne VANDERLOVE Joan BAEZ pierre tisserand Pete SEEGER David McNEIL Jean-Michel CARADEC Pierre BAROUH Alice DONA Herbert PAGANI Cathy FERNANDEZ Angelo BRANDUARDI Bourvil Jacques Higelin Agnès Bihl Colombe FRÉZIN Jean-Claude PASCAL Jacques VASSAL Richard GOTAINER Jacques PREVERT jacques brel www.francescasolleville.com Charles AZNAVOUR James OLLIVIER Daniel GUICHARD Boris VIAN Colette MAGNY Gilbert BECAUD Nicolas PEYRAC PATACHOU Yves MONTAND Charles TRENET Marie MYRIAM Boby LAPOINTE Serge LAMA Fabienne THIBEAULT louis aragon Richard ANTHONY

Newsletter

PATRICE CULPIN / L'UNIVERS DU SYMPHOMANE WILLIAM SHELLER


20,00 € TTC

ISBN : 2-86808-38

Expédition sous 24H


LIVRE

« Collection CHANSON PLUS ».

Auteur de la biographie: Patrice CULPIN.
Nombreuses photographies inédites.
Discographie originale et oeuvres musicales.
352 pages.

"L'Univers du Symphoman" est la première biographie paraissant sur William SHELLER (Paris, 1946). Elle retrace trente ans de la carrière d'un homme heureux et discret, à mi-chemin entre le populaire et l'underground. Arrivé par la variété, il dit ne pas être "un chanteur qui fait des symphonies mais un compositeur de musique qui s'intéresse à la chanson". Accompagné de guitares électriques, d'un quatuor à cordes, d'un orchestre symphonique ou seul au piano, l'artiste en baskets slalome entre les genres et les conjugue malicieusement. Il nous entraîne dans un univers futuriste peuplé de machines absurdes ou nous ramène dans un passé aux allures de paradis perdu, évoquant avec la même finesse dérives sentimentales, tourments existentiels ou parfums d'enfance. sa discographie est foisonnante est son public suit. Passionné de chanson française, Patrice CULPIN est le témoin privilégié du parcours artistique de William SHELLER. Il a consacré à cet artiste une discographie analytique complète, collaboré à Chemin de traverse, intégrale de l'oeuvre gravée parue en 2005, chez Universal Music et créé un site Internet.

  • Type de produit LIVRE
  • Parution aout 2006

I - TABLE DES MATIÈRES

1 - PRÉLUDE À TEMPO D’UN CHANTEUR
2 - SHELLERLAND / L’art de décorer le silence. Un Jumbo entre les murs du son. La musique autour de lui. Métissage musical
3 - DES CHANSONS QUI NOUS RESSEMBLERAIENT / Chanson pour tous les gens. Les mots qui viennent tout bas. Le non-dit ou l’autre façon de le dire. L’explorateur de sentiments. L’amour en boule. Triste mais pas désespéré. Les affres de William
4 - MAESTRO EN BASKETS / Dandy un peu boogie-woogie sur les bords. Compagnon-musicien. Ombre et lumière. Hors normes. Le capitaine. Noble et sentimental. Un homme de scène rentré. Fier et fou de lui
5 - LE MÔME AU RÊVE TRANQUILLE / Le G.I. et la Bourguignonne. J’cours et j’me sens toujours tout seul. Premiers pas… Premier piano. Entre tempo jazz et accords classiques. Beethoven sinon rien. Le fils de l’espion
6 - L’APPRENTI MÉLOMANE / Maître Margat et son disciple. Complexe sonore à densité fixe. Adieu Villa Médicis, bonjour Liverpool ! Musicien accessible ou génie incompris. Shelley et Schiller sont dans un bateau…
7 - LE BEATNIK BAROQUE / 1966-1967. Tandems & band. A deux, c’est mieux… A plusieurs, c’est meilleur !
8 - 1968. An irrésistible year
9 - 1969. Shellerissimo
10 - 1970. Arrangements & orchestrations. L’esthète mystique. 1, 2, 3, 45 tours. Le sixième sens
11 - 1971. Le gros blond avec un piano noir ! Poids et mesures
12 - 1972. Lumière éternelle. Classique on the rocks. L’habilleur de notes. Enygma songs
13 - 1973. Souviens-toi, BARBARA. La duchesse. Le diseur, la diseuse
14 - 1974. Alice à la rescousse
15 - LE HÉROS DU MICROSILLON / 1975. En route pour la gloire. Sax, ketchup, and rock’n’roll. Rock’n’douleurs. Show-biz circus. Guy LUX aeterna
16 - 1976. Romantique’n’roll. Exit Saint-Ex. Un vieux rock pour un son neuf
17 - 1977. Symphonique mais populaire. Trompe-l’œil et berce-oreille. Pianoman et la femme-violon. Le petit SHELLER et malade !
18 - 1978. Billy nettoie son clavier. Une semi-année sabbatique. Du poète maudit au clown blanc. Lord anglais et crooner américain
19 - 1979. From L.A.. Des Pères Noël en short. L’âme d’un mentor
20 - 1980. Un enfant nommé Nicolas. Promenade américaine. Un SARDOU peut en cacher un autre. Retour (en force ?) au cinéma. Scène: Acte I
21 - L’APPEL DE LA SCÈNE / 1981. Du profane au sacré. Bobino, belle première. SHELLER « fait » l’actualité. Pas bien moralement mais mieux musicalement ! Sur la piste des Indiens. Collectionnite
22 - 1982. Traversée en solitaire. De l’influence d’un douanier sans humour sur un artiste inspiré. La scène s’appelle reviens
23 - 1983. Wiwi au pays de Tintin. Belgitudes. En quarantaine au 140. L.P. loupé. BUZY, GOLDMAN, SHELLER: même combat !
24 - 1984. Rock de chambre. Manifeste shellerien. Périple en quartette. Du classique qui swingue. Retour olympien. Mon Dieu que j’l’aime
25 - LE CHANTEUR CLASSE « CLASSIQUE » / 1985. Suite française. Un vieux rêve de gosse. Lily, passons !
26 - 1986. Le nouveau monde. Volets clos. Les Indos et les ados. La fin d’un cycle
27 - 1987. Universel. Un train dans la mer: un projet à l’eau ! Presque tout de lui, pas mal de nous. Maître HUGO & maestro SHELLER
28 - 1988. Des terres allemandes aux îles de Madame Butterfly. A l’autre bout du monde, on s’en retourne, on s’en revient. Du rouge à lèvres au bœuf braisé. Pilules et cachets
29 - 1989. Ailleurs, l’air est meilleur. Symphomanie. Sa réserve extrême. Un déserteur aux semelles étoilées. Un endroit pour vivre
30 - 1990. Excalibur. L’illustre illustrateur et le chanteur enchanté. Un palais « symphonisé ». Veillée à l’Olympia
31 - L’ARTISTE CONSACRÉ / 1991. Rêveries d’un chanteur solitaire. Il voyage en solitaire. Heureux qui comme William a conquis le disque d’or ! Un prof heureux
32 - 1992. Un homme honoré. La victoire en chantant. L’un dirige, l’autre compose
33 - 1993. Carnet de notes. Une trompette à Pleyel, Taratata et cætera. O.D.N.I.: Objet Discographique Non Identifié. Confidences sur la fréquenstar. Made in England. Et 1, et 2 et 3 Victoires !
34 - LE VIRAGE ROCK / 1994. Mister RockSheller. Perfide Albion. Un type qui joue pas mal de rock’n’roll. Taratata bis repetita. Nomadisme musical. Symphoniste alternatif. Comme il l’imagine. Olympiade. Micheline, Marie-Paule, Olivier et Ric
35 - 1995. La grande tournée. Ils vont de ville en ville, sur des chansons qu’ont le style… « Chez William », confection pour Dames. Picard pocket. Les filles et l’horreur
36 - 1996. Un quinqua requinqué. Retour à la solitude. Polletissima. Triple album. Un demi-siècle !
37 - 1997. Nuits de Champagne et jours de fête. Rock’n Schubert. Champagne pour tout le monde ! Un cœur gros comme ça ! Arlette BALASKO
38 - 1998. Best-SHELLER. Relâche. Tu devrais chanter… William from Bollywood. Le mauvais sable. NICOLETTA de grâce. Le samedi, c’est concerts ! Éloge et élégie
39 - 1999. Bill à La Baule. Radios actives. Deus ex machina. Chancellerie lyonnaise. Gigaku: kezako ?
40 - MACHINES SYMPHONIQUES / 2000. De brumes celtiques en senteurs orientales. Samplitudes et violonades. Album der des ders et besoin d’Eire. Parade high-tech. Sgt. SHELLER’s fantasy belgian club band. A cœurs vaillants… Vieilles charrues
41 - 2001. Solomanie. Du purc porc, 100% live. Citadin rural. LAMOUREUX bien-aimé. William à la voix, SHELLER au piano
42 - 2002. De Sologne en outre-mer. Chansons à cordes. Qui va au piano va sano. Il joue où il va, d’où il vient, ce qui l’amène
43 - LE MAÎTRE DU JEU / 2003. Raffinements d’Aztèques. Des chromos à suspendre en haut du silence. Balade en Stenway. Une pile de compiles
44 - 2004. Chants épurés. Sully Symphony. Du pur, nature, sans fioriture
45 - 2005. 30 ans au compteur dont 25 en piste. La crème des Liègeois. L’inté-graal. Fugue en sous-bois
46 - ÉPILOGUE / Maintenant, tout le temps. Good bye good bye good.
47 - DISCOGRAPHIE ORIGINALE
48 - ŒUVRES MUSICALES
49 - REMERCIEMENTS
50 - CHANSONS CITÉES

Panier  

(vide)

FRAIS DE PORT OFFERTS
à partir de 65€

Artiste du mois

MATÉO MF

© Photo ROUGE


PRÉSENTATION:

MATÉO MF est une expérience inventée pour la scène avant tout. Concevoir ce disque a donc été un travail de longue haleine. Je l'ai voulu bigarré, foisonnant, débordant ; qu'il soit une mosaïque entremêlant les musiciens & amis qui m'entourent, les histoires que j'aime raconter, mes influences artistiques et mon goût pour le spontané. &Ea... En savoir plus

Nouveaux produits

Pas de nouveau produit pour le moment