Catégories

Tags

Revue VINYL jean ferrat georges chelon Léo FERRE Serge REGGIANI Julos BEAUCARNE graeme allwright marcel amont Francesca Solleville Georges Brassens Hugues AUFRAY Leonard COHEN JEAN SABLON www.jeansablon.com Georges MOUSTAKI Jean Guidoni Morice BENIN Marc ROBINE Anne Sylvestre Jean Vasca Michèle BERNARD François BÉRANGER Pierre Louki Gilbert Laffaille Henri TACHAN George SAND Juliette GRECO Bernard DIMEY Leny Escudero Yves DUTEIL allain leprest Mouloudji Félix LECLERC Guy BÉART Art et Chansons Téléchargement pdf REVUE VINYL Catherine SAUVAGE Tom PAXTON Romain Didier Francis LEMARQUE Jack TREESE Lucid BEAUSONGE helene martin Monique MORELLI Michel VIVOUX Vinyl Bernard LAVILLIERS Jehan JONAS Bernard ASCAL Cora VAUCAIRE site officiel les freres jacques Jacques DOUAI Jean-Roger CAUSSIMON Serge GAINSBOURG Michel BÜHLER Nicole CROISILLE Jacques Yvart Pierre VASSILIU Isabelle AUBRET Gérard LENORMAN Marie Paule BELLE Jean-Michel CARADEC Marc OGERET Jacques Bertin Patrice JANIA pierre tisserand Anne VANDERLOVE Joan BAEZ CHANSON PLUS BIFLUORÉE Herbert PAGANI Cathy FERNANDEZ Jacques Higelin Agnès Bihl Colette MAGNY David McNEIL Pete SEEGER Alice DONA Colombe FRÉZIN Angelo BRANDUARDI Jacques VASSAL Charles AZNAVOUR Pierre BAROUH Bourvil Jean-Claude PASCAL histoire de ma vie jacques brel Boris VIAN Jean SABLON James OLLIVIER www.francescasolleville.com Nicolas PEYRAC Richard GOTAINER Daniel GUICHARD Gilbert BECAUD Jacques PREVERT BARBARA Charles TRENET Yves MONTAND Serge LAMA Philippe Chatel

Newsletter

CAHIERS D'ÉTUDES LÉO FERRÉ N°10 / À LA SEINE, CAUSSIMON / FERRÉ FRÈRES DU HASARD

CAHIERS D'ÉTUDES LÉO FERRÉ N°10 / À LA SEINE, CAUSSIMON / FERRÉ FRÈRES DU HASARD


22,00 € TTC

ISBN : 9782842734060

Expédition sous 24H


LIVRE

Collection "Cahiers d'études Léo FERRÉ". 214 pages.

Ces cahiers se veulent ouverts sur l'avenir, avec l'ambition d'approfondir et de prolonger l'oeuvre-vie de Léo Ferré pour faire connaitre son rayonnement et ses influences. Ils tentent de déchiffrer et de défricher les multiples chemins de la pensée ferréenne. Chaque numéro, articulé autour d'un thème central et de différentes chroniques et rubriques, est l'occasion d'aborder, une façon inédite et libre, la galaxie Léo FERRÉ. Avant-propos N°10 : IL REVIENT EN FRANCE en poussant sa carcasse de misère vers le cabaret du Lapin Agile, là-haut à Montmartre. C’est la première fois qu’il pénètre dans le célèbre cabaret. L’hiver 1942 est rude, il a 24 ans, sa valise est remplie de carnets, de feuilles, de brouillons, sur lesquels il a écrit, prisonnier de guerre, des poèmes, des chansons, du théâtre… Été 1946, le poète pris quelques kilos. Sur les hauteurs de la Butte l’air est redevenu respirable. Il est entouré de l’Amour d’Yvonne, sa tante et marraine et de Paulo, le patron du Lapin Agile. Dans la nuit, parmi le public sous les grands abat-jours de tissus rouge, il dit ses poèmes, ses fantaisies rimées, ses premières chansons. Un soir d’amertume dans l’intimité feutrée de ce lieu, il s’en prend à la Seine, ce fleuve qui n’est pas sa Garonne natale. Sa colère portera jusqu’à Monte-Carlo, où un jeune homme découvrira le poème À la Seine gravé sur un 78 tours. C’est le « coup de foudre ». Ferré vient à Paris et rencontre Caussimon. Suivront quarante années de pensée commune. Et la naissance de vingt chansons et de quelques « classiques » populaires : Monsieur William, Comme à Ostende, Nous deux, Ne chantez pas la Mort !… Luc Vidal a eu l’idée généreuse de ce cahier Ferré-Caussimon. J’ai mis à sa disposition les témoignages collectés auprès de ceux qui ont pris part à l’œuvre de mon père, Jean-Roger. Nous évoquerons sa carrière d’ « artisan de la chanson », en oubliant volontairement qu’il fut aussi, et d’abord, comédien de théâtre, puis, de cinéma, de télévision et de radio. Nous vous présentons les entretiens inédits et les documents au plus près d’un cheminement chronologique. Jean-Roger est né en 1918, d’un père bordelais et d’une mère bretonne, il est décédé en 1985 à Paris. C’est sur la Butte de Montmartre que prennent forme ses premières chansons, chansons de marins et chansons de bohème. Yves Mathieu, précieux témoin de l’époque, nous raconte les premiers pas de Jean-Roger au cabaret du Lapin Agile. Le dramaturge François Billetdoux, son ami des premières lueurs, nous peint le portrait de ce « jeune homme qui a de la peine ». Mais l’homme n’est pas seul, et dans les années soixante-dix, Éric Robrecht et Francis Livon, entre autres, viendront composer des musiques sur ses textes, d’autant plus que Pierre Barouh, le fondateur de la maison de disques Saravah, aura obtenu – sur une idée de l’ami José Artur – que Jean-Roger entre en studio et enregistre ses propres chansons. Jean-Louis Foulquier croisera fraternellement Jean-Roger sur la scène d’un cabaret parisien, et l’invitera de nombreuses fois à le rejoindre derrière le micro de France Inter. En coulisse, ma mère Paulette, première spectatrice attentive à ses écrits participera pendant plus de trente années à cette vie de saltimbanque. Ma sœur, Céline, écrit, elle aussi, ses propres chansons, qu’elle interprète. Ce parcours s’achève, après un ultime regard que Léo et Jean-Roger posent sur leur rencontre quarante années plus tôt, par l’étude pertinente et passionnée faite par un jeune étudiant québecois, Francis Hébert. Moi je dis : « Mes amis des ville(s) et des villages Quand finira la nuit où le siècle s’endort Peut-être grâce à vous, grâce à la fleur de l’âge On cueillera les fruits d’un nouvel âge d’or ! On cueillera les fruits d’un nouvel âge d’or !… » (Extrait de Mes Amis) Raphaël CAUSSIMON, 2007

  • Type de produit LIVRE
  • Parution novembre 2007

I - SOMMAIRE :

1 - Avant-propos par Raphaël CAUSSIMON
2 - À la Seine de Jean- Roger CAUSSIMON
3 - Mon cher Léo par Jean-Roger CAUSSIMON
4 - Comme un chêne toujours en plein froid… par Léo FERRÉ
5 - Au Lapin Agile par Jean-Roger CAUSSIMON
6 - Il y avait à Montmartre un type… par François BILLETROUX
7 - Les premiers pas du poète par Yves MATHIEU, entretien avec Raphaël CAUSSIMON
8 - L’homme de ma vie par Paulette CAUSSIMON, entretien avec Luc VIDAL et Claude FRIGARA
9 - Comment naissent les chansons ? par Éric ROBRECHT, entretien avec Raphaël CAUSSIMON
10 - Avec la bande à SARAVAH par Pierre BAROUH, entretien avec Raphaël CAUSSIMON
11 - Ne chantez pas la mort ! par Jean-Roger CAUSSIMON
12 - J’ai réalisé un jour… par Céline CAUSSIMON, entretien avec Jean-Baptiste MERSIOL
13 - La mort complice n’a jamais pu tuer les poètes par José ARTUR
14 - L’irremplaçable orfèvre des mots par Jean-Louis FOULQUIER
15 - Studio de nuit par Jean-Roger CAUSSIMON, entretien avec Jean-Louis FOULQUIER
16 - Quand on est gentil et caustique… par Francis LIVON, entretien avec Raphaël CAUSSIMON
17 - FERRÉ-CAUSSIMON : la rencontre entretien avec Jean-Dominique BRIERRE
18 - La chanson explosive de Jean-Roger CAUSSIMON mémoire d’université par Francis HÉBERT
19 - CHRONIQUE / La Grande complainte de Fantômas de Robert DESNOS chantée par Léo FERRÉ par Marie-Claire DUMAS
20 - RUBRIQUES / Aristride BRUANT du Chat Noir au Lapin Agile par Luc VIDAL
21 - Y’a pas qu’Léo, Jean CAUSSIMON et ses interprètres par Michel TRIHOREAU
22 - Madame la Misère et Monsieur William par Jean-Claude VALLEJO
23 - Cahier de photographies
24 - Postface par Luc VIDAL
25 - Bibliographie - Discographie

Panier  

(vide)

FRAIS DE PORT OFFERTS
à partir de 65€

Artiste du mois

VANDERLOVE Anne


  Anne VANDERLOVE est depuis les années 60, une des voix les plus appréciées du public francophone. Depuis 1967, sa chanson "Ballade en novembre" reste la chanson qui caractérise le plus ses ballades folk souvent mélancoliques, parfois engagées et toujours émouvantes. Anne a aussi chantée des chansons pour les enfants.
En 2007, son amie et attachée de Presse, Marie-Thé BRETEL-LOGAN a écrit une biograp... En savoir plus

Nouveaux produits

Pas de nouveau produit pour le moment