Catégories

Tags

Revue VINYL georges chelon jean ferrat Léo FERRE Serge REGGIANI Julos BEAUCARNE marcel amont Francesca Solleville graeme allwright Hugues AUFRAY Georges Brassens JEAN SABLON www.jeansablon.com Georges MOUSTAKI Morice BENIN Jean Guidoni Leonard COHEN Marc ROBINE Jean Vasca Anne Sylvestre François BÉRANGER Pierre Louki Gilbert Laffaille Juliette GRECO Henri TACHAN Bernard DIMEY Leny Escudero Yves DUTEIL allain leprest Mouloudji Félix LECLERC Guy BÉART Art et Chansons Téléchargement pdf REVUE VINYL Tom PAXTON Catherine SAUVAGE Romain Didier Francis LEMARQUE Michel VIVOUX Lucid BEAUSONGE Monique MORELLI helene martin Vinyl site officiel Bernard LAVILLIERS Cora VAUCAIRE Bernard ASCAL Jehan JONAS les freres jacques Jacques Yvart Jacques DOUAI Jean-Roger CAUSSIMON Pierre VASSILIU Nicole CROISILLE Serge GAINSBOURG Michèle BERNARD Michel BÜHLER Jack TREESE Marc OGERET Isabelle AUBRET Marie Paule BELLE Gérard LENORMAN pierre tisserand CHANSON PLUS BIFLUORÉE Jacques Bertin Anne VANDERLOVE Joan BAEZ Jean-Claude PASCAL Jacques VASSAL Pete SEEGER David McNEIL Jean-Michel CARADEC Pierre BAROUH Alice DONA Herbert PAGANI Cathy FERNANDEZ Angelo BRANDUARDI Bourvil Jacques Higelin Agnès Bihl Colombe FRÉZIN Gilbert BECAUD Nicolas PEYRAC Richard GOTAINER Jacques PREVERT jacques brel www.francescasolleville.com Charles AZNAVOUR James OLLIVIER Daniel GUICHARD Boris VIAN Colette MAGNY Chantal GRIMM PATACHOU Yves MONTAND Charles TRENET Marie MYRIAM Boby LAPOINTE Serge LAMA Fabienne THIBEAULT louis aragon

Newsletter

VASCA Jean 23 produits

VASCA Jean

© Photo Annie Pointeau

Depuis déjà plus un bon quart de siècle, une pratique poétique de la chanson. Ce qui me vaut une écoute restreinte mais fidèle et fervente. Mieux, un réseau serré d'amitié. Depuis déjà plus un bon quart de siècle, à peu près tous les prix du disque (mais j'ai su rester simple!...). Bon gré mal gré, bon an mal an, 21 albums, 7 livres de poèmes, les cabarets de la mémoire, les récitals à l'Olympia (74 et 76), au Théâtre de la Ville (79), au Café de la Danse (92), les tournées en France et à l'étranger... La vie d'artiste quoi, avec ses hauts et ses bas, ses doutes et ses envols. Depuis déjà plus un bon quart de siècle, quelque chose sur le coeur et dans la gorge, et loin, profond, palpitante pépite, la volonté de vivre "en chanson dans le texte". Jean VASCA PRÉSENTATION: Jean VASCA est né en 1940 à Bressuire dans les Deux-Sèvres mais son enfance se déroule à Charleville (Ardennes). Il monte plus tard à Paris, en pleine Guerre d'Algérie il étudie au Lycée Buffon. Depuis l'enfance Jean entretient des rapports étroits avec l'écriture et adolescent, son goût pour la guitare lui vient de Georges BRASSENS et de Henri SALVADOR... qu'il écoute à la radio. Fin des années 50 et début des années 60, le jeune VASCA, étudiant en Lettres à la Sorbonne, maître auxiliaire aux Lycées Charlemagne et Henri IV, chante certains soirs ses premières chansons ainsi que du Léo FERRE dont il est un grand admirateur, dans un cabaret-bistrot de la rue Mouffetard. Grâce au soutien de René-Louis LAFFORGUE qui sera le premier à interpréter VASCA, le jeune artiste chante souvent à l'Ecole Buissonnière et dans d'autres célèbres cabarets rive gauche de l'époque: La Colombe, Chez Georges, l'Ecluse, La Contrescarpe. C'est là que Jean nouera de solides amitiés avec d'autres artistes débutants comme lui: Henri GOUGAUD, Christine SÈVRES, Colette MAGNY, Maurice FANON, Boby LAPOINTE, Hélène MARTIN... Il rencontre également l'homme de radio Luc BERIMONT qui sera plus tard le créateur de l'émission "La Fine Fleur de la Chanson Française". Autre rencontre décisive pour VASCA, celle d'André ALMURO, compositeur de musique électronique, avec qui Jean aimera collaborer et expérimenter musicalement. De 1962 à 1963 Jean VASCA est le producteur du émission de poésie "Présence du verbe". A la même période l'artiste présente à la Biennale de Paris "Poème électronique N° 3" où il chante et lit ses textes sur un fond de musiques électroniques enregistrées. En 1963 paraît le premier album 25cm de Jean VASCA :"Les routes", 10 chansons où se mêlent les arrangements classiques de Jacques MALBET et de Barthélémy ROSSO (le guitariste de Georges BRASSENS et de Léo FERRE. Sur une des chansons de l'album, "Opération à ciel ouvert" les musiques électroniques d'André ALMURO se mêlent avec audace pour l'époque à la guitare de VASCA ce qui annonce déjà la démarche de l'artiste qui souhaite briser le carcan que s'impose alors la chanson des années 60. En cela Jean est un précurseur. Un an plus tard, le nouvel album de Jean VASCA: "Chanson 4 étoiles"est récompensé par le Prix Henri Crolla. En 1966 Jean assure une série de récitals à Prague et devant les caméras de la Télévision Tchécolosvaque. En France, il est l'invité régulier des émissions de radio de Luc BERIMONT "Jam-Sessions". S'ensuit une tournée dans les MJC en compagnie de Serge KERVAL organisée par Union Française des Oeuvres Laïques (UFOLEA). En 1966 sort un premier 45T: "Barbarella" inspiré par la bande dessinée de Jean-Claude FORREST mais dont l'éditeur fait retirer le disque malgré le succès du titre en radio. En 1967, le temps de quelques numéros, Jean devient le Rédacteur en chef de la revue Guitare et Musique. 1968 voit Jean VASCA récompensé par le Prix de l'Académie de la Chanson pour son 3ème album:"L'ange exterminateur"suivit l'année suivante par un 4ème album:"Vivre en flèche", un 45 Tours 4 titres, produit par une attachée de presse écossaise, et contenant 2 chansons inédites. La même année paraît le premier recueil de poèmes de VASCA: "Jaillir". En 1971, Jean entreprend dans toute la France, une tournée des Maisons de la Culture. L'année suivante il présente son spectacle verbe-musique-image "Ecoutez-voir" à Paris au café-théâtre Le Tripot. En 1973 est édité son second recueil de poèmes "L'Ecarlate et l'Outremer". En 1974 sort le 5ème 33 Tours: "Un chant" qui voit les débuts de la collaboration de Jean avec Michel DEVY, son nouvel arrangeur. En octobre, Jean VASCA est à l'affiche de l'Olympia pour un soir accompagné de son arrangeur à la guitare, de Paul CASTANIER au piano (le pianiste de Léo FERRE) du fidèle Christian LETE aux percussions et de Gus NEMETH à la basse. Jacques VASSAL sera l'un des seuls journalistes à se faire l'écho dans la presse du succès de cette soirée qui réussie à attirer un millier de spectateurs. Lucien GIBARA recoit l'artiste un mois à la Pizza du Marais. En 1975 paraît "Midi" le 5ème album et la même année Jean, toujours aussi novateur réalise une expérience textes-images avec les élèves de l'Ecole des Beaux-arts de Tourcoing. En 1976, Jean VASCA est à nouveau à l'affiche de l'Olympia son 7ème album: "Rêve ou meurs" reçoit le Prix des critiques de variétés. En 1977 Jean est en tournée en France: récitals au Théâtre des Ateliers de Lyon, festival de Besançon, 1er festival de Bourges, Sigma Chanson à Bordeaux, Grenoble en mars où Bernard LAVILLIERS l'accompagne sur scène à la guitare. En 1978 paraît le 8ème album: "Célébrations" récompensé par le Grand prix de l'Académie du Disque. Jean VASCA est à l'affiche du Théâtre de la Ville une semaine durant. Paraît également la même année un 3ème livre: "Chansons, Succursales du soleil". Un an plus tard paraît "De doute et d'envol" le 9ème album qui reçoit le Grand prix de l'Académie Charles Cros. Jean est l'invité de la Télévision Suisse puis en France Jacques CHANCEL le reçoit sur le plateau du Grand Echiquier et au micro de "Radioscopie". En 1981 paraît le 10ème album: "Matinale" et le 4ème livre de VASCA: "Je vis, j'écris, je chante" et l'ouvrage "Bestiaire d'insectes" sur des dessins de Joseph ALESSANDRI. Jean compose cette année-là la musique de scène pour George Dandin mis en scène par Pierre FABRICE. En 1983 Jean donne une série de 10 récitals à la Tanière, à Paris et part en tournée en Algérie. 1984 est l'année de parution du 11ème album: "Désespérément, la vie". TF1 consacre un reportage à VASCA dans Temps libre. En 1985 paraît le 5ème livre: "Le cri, le chant" et l'année suivante le 12ème album: "Le grand sortir". En février 1987 Jean donne 3 récitals au Cithéa à Paris puis la même année chante au Grand Théâtre durant le Printemps de Bourges et part en tournée dans la France entière. 1987 est également la date de parution du 1er CD de Jean VASCA: "Entre autres et pour mémoire" , une compilation du 20 chansons. En 1988 sort le 13ème album: "L'ogre" et en février 1989, Jean est à l'affiche du Théâtre Dejazet. En 1990 paraît le coffret 3CD: "53 chansons 75/80" et en 1991 c'est au tour du 14ème album: "Ouvert la nuit". Du 14 au 18 avril 1992 Jean VASCA est en récital à Paris au Café de la Danse, et la même année il chante aux festivals de Montauban, Barjac et Bastia. Parution également du 6ème recueil de poèmes: "Solos solaires". En 1993 Jean nous présente son 15ème album: "De révolte et d'amour" et Jean-Pierre NICOL publie une étude et essai critique de l'oeuvre de VASCA: "Les métamorphoses du soleil". En 1994 parution du 16ème album: "L'atelier de l'été". Participation au Festival de Marne. Jean VASCA donne 10 récitals à Paris au Théâtre de la Mainate. En 1995 Jean chante à Valence, Grenoble et participe au Festival Paroles et musique de Saint-Etienne. En 1996 paraît le 17ème album: "En attendant les orages". L'artiste part en tournée en Suisse et participe au Festival de la chanson en lumière de Valenciennes. En 1997 le magazine "Chorus - les cahiers de la chanson" lui consacre un dossier complet. Jean est en tournée en France: Béthune, Beaucourt, Lourdes, Gap, Montpellier, Lyon, Musicales de Bastia... En 1998 parution du 18ème album: "La machine imprévisible". Jean VASCA crée un spectacle à La Courée - Centre culturel Collégien 77. Tournée en Allemagne en 1999 et participation à différents festivals: Onnaing, St Priest. En 2000 paraît le 19ème album: "Le fou sacré". En décembre 2001 Jean VASCA nous offre une double nouveauté discographique. Son 20ème album "Serviteur ! " et un CD 3 titres: "Plateau de fruits de mer". Début 2002 paraît le 7ème livre de VASCA: "L'été d'être" (Poèmes et chansons). Depuis 4 décennies, Jean VASCA bâti patiemment son œuvre d'artisan orfèvre de la chanson poétique, loin des regards vulgaires et froids des grands médias. Cet alchimiste du verbe fait jaillir de son creuset des chansons brûlantes de fraternité, d'amour de la Vie, toujours en quête d'Absolu tel un Rimbaud de la chanson, cherchant sans cesse à décocher comme une flèche, le mot juste qui frappe droit au cœur l'auditeur attentif et sensible au chant du poète. Dans cet œuvre de patience issue de " l'atelier de l'été ", cher à l'artiste, pas de tubes, pas de hits, seulement un collier de perles précieuses au cou de ceux et celles qui aiment le chant généreux de Jean VASCA. Des chansons de chair et de sang qui déambulent avec conviction au mitan de nos doutes et que VASCA chante de sa voix chaude et rassurante, lumière éblouissante au bout de nos nuits. Jean VASCA, sans doute attiré par cette " inaccessible étoile " qui sommeille en lui, brandit très haut la chanson poétique, n'hésitant pas, afin d'atteindre son but artistique, à emprunter des chemins musicaux avant-gardistes, futuristes voir visionnaires si nécessaire, avant de revenir à des ambiances musicales plus classiques : jazzy, blues… grâce à la complicité de son ami et arrangeur Robert SUHAS, où la guitare, instrument de prédilection de l'artiste, garde toute sa place. Les chansons de Jean VASCA sont une des pièces fondamentales de la chanson d'auteurs, un astre solaire fou de poésie qui éclaire nos doutes avec ses textes et ses musiques parfois envoûtantes, son nouveau CD "L'auberge du temps perdu" paru en avril 2013, en est l'un des plus beau opus. Fin 2013, Jean participe au Coffret 3 CD "Autour de Jack TREESE" produit par www.friendship-first.com où il nous fait l'amitié d'enregistrer un poème inédit de Jack TREESE "Je suis le vent" traduit en français par Gilbert LAFFAILLE. En janvier 2016, comme une ultime révérence à son public, Jean nous offrait son ultime album "Saluts !" au titre prémonitoire.
Jean VASCA est parti cette nuit du mercredi 21 décembre vers 2H30, dans son sommeil, laissant tous ceux qui l'aimaient dans une profonde tristesse. Salut, Jean !

© Christian VERROUIL
www.friendship-first.com

sous-catégories


Panier  

(vide)

FRAIS DE PORT OFFERTS
à partir de 65€

Artiste du mois

MATÉO MF

© Photo ROUGE


PRÉSENTATION:

MATÉO MF est une expérience inventée pour la scène avant tout. Concevoir ce disque a donc été un travail de longue haleine. Je l'ai voulu bigarré, foisonnant, débordant ; qu'il soit une mosaïque entremêlant les musiciens & amis qui m'entourent, les histoires que j'aime raconter, mes influences artistiques et mon goût pour le spontané. &Ea... En savoir plus